où_bile

les mots qui dis pour habitude dans la nuit

il me manque le courage

de me regarder ces mains dans lequel tout fuit

survécu

agonisants

à la surface

soeur dignité revient à m’embrasser

trois vies j’ai dévasté avec pas arrêté

curés et modernes

les femmes pleurent

les téléfilms ils rappellent

internet et les où tu es

loin

mais sans réussir à le dire

sans réussir à faire

tu le sèmes et tu sèmes et si mines

tu recueilles bouts

rien il était celui-ci nul

il est poussière

la poussière tu rêves

le soleil haut

s’endetter toujours à un équilibre équivoque qui ne connaît pas rues et endroits et moi

je fixe le fond opaque du précipice pour la peur qui Euridice existe et je

disparaisse

Annunci

Informazioni su honan1984

http://rinabrundu.com/2011/12/19/scrittura-online-2-la-poesia-e-la-prosa-di-luca-fedele/
Questa voce è stata pubblicata in Senza categoria. Contrassegna il permalink.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...